Votre pub ici, contactez-nous.

Budget général de l’État, gestion 2024 : Un accroissement de 5,5% observé

Date:

Le conseil des ministres de ce mercredi 26 septembre 2023 a annoncé la transmission à l’Assemblée nationale, pour examen et vote, du projet de budget général de l’État, gestion 2024.

Selon les dispositions constitutionnelle, le projet de budget général de l’État, gestion 2024 sera bientôt envoyé à l’Assemblée nationale pour avis.

Selon le conseil des ministres, « le projet de loi de finances pour la gestion 2024 s’équilibre en ressources et en charges à 3.199,274 milliards de FCFA contre 3.033,337 milliards de FCFA de la loi de finances, gestion 2023, soit un accroissement de 5,5% ».

Il prévoit un taux de croissance du PIB de 6,5% en 2024 contre 6,1% attendu à fin décembre 2023, un déficit budgétaire qui s’établirait à 3,7% du PIB contre 4,3% projeté pour la fin de l’année 2023, un taux d’inflation maîtrisé et un niveau d’allocation de ressources aux actions à sensibilité sociale qui atteindrait 41,9% du budget général.

Les ressources du budget de l’État pour la gestion 2024 sont chiffrées à 2.076 milliards de FCFA contre 1.840 milliards de FCFA prévus dans le scénario initial de la loi de finances 2023. Elles sont donc en augmentation de 236 milliards de FCFA, correspondant à un taux de progression d’environ 12,8%.

Par ailleurs, il est porté par des orientations visant à accélérer la transformation structurelle de l’économie et à opérer concomitamment, une meilleure répartition des fruits de la croissance.

A en croire le conseil, le budget réaffirme l’engagement du Gouvernement de poursuivre la politique de redressement des comptes publics au service de l’équité, de la justice sociale et de l’investissement structurant ainsi que les efforts de résilience de l’économie nationale face aux chocs exogènes et aux effets néfastes des changements climatiques.

« Elle résulte principalement des réformes fiscales et non fiscales centrées sur l’élargissement de l’assiette fiscale et la dynamique de consommation puis des investissements massifs dans les secteurs clés de l’économie en cours de réalisation depuis 2016 » conclut le conseil des ministres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article:

Inscrivez-vous

Populaire

En savoir plus...
Plus d'infos

Football-Bénin : Après Mickael Poté, un autre guépard raccroche les crampons

Les départs à la retraite internationale se multiplient dans...

Présidence de la Banque Africaine de Développement : Romuald Wadagni candidat

Le ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances...

Bénin : Le Projet Média B dit  »Stop aux discriminations liées au sexe »

Selon le Projet MEDIA B, les discriminations liées au...

Football : Jodel Dossou fait ses adieux

L’international beninois Jodel Dossou vient de faire ses adieux...