Votre pub ici, contactez-nous.

Lutte contre la corruption : Une Cellule d’analyse et de traitement des plaintes et dénonciations créée

Date:

Une Cellule d’analyse et de traitement des plaintes et dénonciations vient d’être créée à la Présidence de la République afin de lutter convenablement contre la corruption et l’impunité en République du Bénin.

Selon le conseil des ministres de ce mercredi 19 janvier, la Cellule d’analyse et de traitement des plaintes et dénonciations a été créée au regard de la persistance au sein de certaines structures de l’administration publique des actes de corruption et de mauvaise gestion malgré les multiples actions entreprises pour lutter contre ces faits, les sanctions disciplinaires et les poursuites judiciaires qui en découlent.

 » Aussi, le Gouvernement, dans sa détermination à lutter contre l’impunité aux fins de préserver les finances publiques, a-t-il pris de nouvelles mesures pour la détection des actes répréhensibles et leur poursuite, en soutien aux structures existantes et dans le respect des textes en vigueur » explique le conseil des ministres qui a marqué son accord pour la mise en place, à la présidence de la République, d’un dispositif central de recueil de plaintes et/ou de dénonciations à l’encontre de tout agent public, quel que soit son niveau de responsabilité. 

Si d’après le conseil, « un tel dispositif permet également de renforcer la participation citoyenne au contrôle de la gestion des affaires publiques », ses principales attributions sont d’analyser les plaintes et dénonciations ainsi que les éléments de preuve fournis par les plaignants ou dénonciateurs ; d’inciter les citoyens à surveiller la reddition des comptes par les personnes investies d’une parcelle de responsabilité ; de mettre en place un mécanisme renforcé d’investigation sur les cas présumés de corruption ; de proposer les modalités de poursuite pour chaque cas et renseigner sur les suites données aux plaintes et dénonciations avérées.

C’est pourquoi, le Secrétaire général de la présidence de la République et le Coordonnateur du Bureau d’analyse et d’investigation ont été chargés de veiller à l’opérationnalisation de la Cellule.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article:

Inscrivez-vous

Populaire

En savoir plus...
Plus d'infos

FIFF Cotonou 2024 : Le compte à rebours lancé

La 3ᵉ édition du Festival International des Films de Femmes (FIFF) prends ses quartiers à Cotonou avec des icônes du cinéma africain présents pour y prendre part.

Écriture pour jeune public : 12 auteurs Béninois en résidence (Liste)

Du 19 février au 10 mars, 12 auteurs participent à la résidence de renforcement de capacités artistiques en écriture pour jeune public.

Révision de la constitution : Jacques Ayadji dézingue Abraham Zinzindohoué

La mouvance au pouvoir, en occurence Jacques Ayadji et Abraham Zinzindohoué, semble ne pas s'accorder sur la conduite à tenir pour

Médias en ligne : Le REPROMED-BÉNIN en tournée dans les rédactions

Dans le cadre de l'exécution de son Plan de Travail Annuel, exercice 2024, le Bureau Exécutif National du REPROMED-Bénin a entamé une tournée