Votre pub ici, contactez-nous.

Inscription payante dans les universités publiques : L’Unseb dit non à la mesure

Date:

La réforme introduite dans les universités publiques du Bénin portant inscription payante continue de susciter le tollé au sein de la couche estudiantine. Les responsables de l’Union nationale des scolaires et étudiants du Bénin sont montés au créneau ce mercredi 11 octobre 2017. Cela à travers une descente sur le campus universitaire.

 

«Les Étudiants du Bénin ne doivent pas payer les frais d’inscription imposés par le pouvoir de Patrice TALON». C’est l’essentiel à retenir de la deuxième descente des responsables de l’Unseb sur le campus universitaire de l’UAC. Ils rejettent les nouveaux frais d’inscription (25.000 pour le niveau Licence, 50.000 pour le Master et 75.000 pour le Doctorat).

Selon ces manifestants, l’actuelle équipe rectorale de l’UAC dirigée par Brice SINSIN continuerait à percevoir les frais d’inscription chez les bénéficiaires d’allocation universitaires ainsi qu’auprès des étudiants en situation de redoublement et de double inscription durant les six dernières années. Et pourtant, dénoncent-ils, aucuns amphis et autres salles de cours n’a été construit avec cet argent. Les amphis et autres salles de cours construits à l’UAC, ces dernières années seraient des dons de particuliers, d’institutions et d’entreprises privées, tel que les « amphis OUATARRA, HOUDÉGBÉ, DEBI Iriss, UEMOA, ETI SALAT, ».

Au regard de cet état de chose, l’Unseb rejette la continuité du paiement des frais d’inscription et appelle tous les étudiants à une mobilisation générale en vue des manifestations gigantesques contre la réinstauration à grande échelle des frais d’inscription dans les universités publiques du Bénin. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article:

Inscrivez-vous

Populaire

En savoir plus...
Plus d'infos

Fiff 2024 : L’édition de la maturité pour briser les stéréotypes

Du 20 au 24 février, Cotonou est la capitaine du cinéma africain produit par des femmes à travers le festival International des films de femmes, FIFF 2024.

Conseil des Ministres : Des nominations au ministère des Enseignements Maternel et Primaire 

Le Conseil des ministres de ce mercredi 21 février a procédé à de nouvelles nominations au ministère des Enseignements Maternel et Primaire.

FIFF Cotonou 2024 : Le compte à rebours lancé

La 3ᵉ édition du Festival International des Films de Femmes (FIFF) prends ses quartiers à Cotonou avec des icônes du cinéma africain présents pour y prendre part.

Écriture pour jeune public : 12 auteurs Béninois en résidence (Liste)

Du 19 février au 10 mars, 12 auteurs participent à la résidence de renforcement de capacités artistiques en écriture pour jeune public.