Votre pub ici, contactez-nous.

Pourquoi devrais-je opter pour l’immigration ? : Chronique de Dr. Hubert DJOGUÉ

Date:

L’immigration clandestine, souvent perçue comme une échappatoire aux difficultés économiques, représente un véritable péril pour la jeunesse africaine.

Les jeunes Béninois, comme leurs pairs du continent, sont fréquemment attirés par les mirages d’une vie meilleure en Europe ou en Amérique du Nord ou encore en terre africaine. Toutefois, cette quête de l’eldorado est truffée de dangers : exploitation, discriminations, voire la mort en tentant de traverser des mers traîtresses. C’est le cas d’une cinquantaine de jeunes béninois qui ont perdu la vie il y a quelques jours en tentant de rallier la Tunisie. Plutôt que de risquer leur vie, il est sine qua non pour ces jeunes de considérer les opportunités locales, notamment dans le domaine de l’entrepreneuriat agricole.

L’agriculture, pilier économique du Bénin et de nombreux pays africains, recèle un potentiel immense encore largement inexploité. L’Afrique dispose d’une terre fertile et d’un climat favorable à une diversité de cultures. En optant pour l’entrepreneuriat agricole, les jeunes peuvent non seulement se créer un avenir prospère, mais également contribuer à la sécurité alimentaire et au développement durable de leur pays. Les innovations technologiques et les nouvelles techniques agricoles offrent des perspectives inédites, rendant l’agriculture plus attractive et rentable. Par exemple, l’agroécologie et l’agriculture intelligente face au climat sont des domaines en pleine expansion, avec un potentiel de croissance considérable.

En se tournant vers l’entrepreneuriat, les jeunes Béninois peuvent devenir des acteurs du changement et des moteurs de développement économique. L’État et les organisations non gouvernementales doivent accompagner ce mouvement par des programmes de formation, des financements et un accès facilité aux technologies. Créer des startups agricoles, développer des chaînes de valeur ajoutée ou se lancer dans la transformation agroalimentaire sont autant de pistes pour bâtir un avenir durable. En investissant dans leur propre pays, ces jeunes éviteront les pièges de l’immigration clandestine et contribueront à bâtir une Afrique forte, résiliente et autosuffisante. C’est là mon intime conviction.

Dr. Hubert DJOGUÉ
Abidjan, le 20.05.2024

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article:

Inscrivez-vous

Populaire

En savoir plus...
Plus d'infos

Baccalauréat 2024 : 56,93% de taux de réussite au plan national

56,93%, c’est le taux de réussite au plan national de l'examen du Baccalauréat session unique de 2024

Secteur funéraire au Bénin : Voici ce qui est prévu par le décret

Le 19 juin 2024, le gouvernement de la République du Bénin a adopté un décret pour réorganiser le secteur funéraire au Bénin. Lequel décret fixe les conditions de transport des dépouilles mortelles.

CEP 2024 : Un directeur d’école relevé de ses fonctions

Un directeur d’école vient d’être relevé de ses fonctions pour fautes graves commises dans l’exercice de ses fonctions, relatives au CEP 2024.

2ᵉ édition du jeu Génie en Herbe « le Génie Rotarien » : le club Interact de Cotonou Lagune sacré champion

La deuxième édition du jeu Génie en herbe dénommé "Le Génie Rotarien" a connu son épilogue. Le Club Interact de Cotonou Lagune est champion