Votre pub ici, contactez-nous.

Exposition photographique : Les Béninois sur les traces de la reine Tassi Hangbé

Date:

Sœur jumelle du roi Akaba, Tassi Hangbé fut l’unique reine du royaume du Dahomey ; suite à la mort brutale de son frère avant une bataille importante, elle prit sa place et se travestit en homme afin de ne pas affecter le moral des soldats et cacher ainsi le décès du roi Akaba.

À travers une exposition photographique à la galerie Zato, Bernard Brisé, photographe professionnel français, fait revivre aux Béninois les traces de la reine Tassi Hangbé.

Réalisée par Bernard Brisé lors d’une résidence de création artistique menée avec la galerie Zato by interluxe de Cotonou en mars/avril 2023, cette exposition de 23 œuvres photographiques retrace la vie sur terre de la première et l’unique reine qu’a connue le royaume du Dahomey.

Une exposition qui aborde les thématiques sur le genre, l’égalité des sexes, le rapport au pouvoir et la violence faite aux femmes. Dans le même temps, elle expose la place de la femme dans les sociétés contemporaines.

Pour le photographe français Bernard Brisé, l’exposition est le fruit d’un intérêt particulier accordé à l’histoire du Bénin et plus particulièrement à celle du royaume du Dahomey. Et pour y arriver, l’artiste s’est livré à des recherches approfondies. « Je me suis intéressé à l’histoire du Bénin et notamment au royaume de Dahomey et j’ai eu vent de l’histoire de cette reine… j’ai essayé de creuser et d’avoir des sources d’information et je me suis rendu compte que c’était une histoire qui était vraiment très attirante et qui soulève les questions d’actualité sur la place de la femme dans la société et qui sont non seulement une valeur propre à cette histoire de Tassi Hangbé mais une valeur universelle » a laissé entendre Bernard Brisé. À en croire à ses propos, tout est parti d’un élément singulier de l’histoire de Tassi Hangbé qui touche l’universel.

« L’idée, c’est de mettre en scène les femmes à travers une scénographie, la théâtralité », justifie-t-il.

Sur chaque photo exposée, des filigranes ont été intégrés sur le mur en arrière-plan. « Ce mur permet de projeter une image ancienne qui présente des photos du début du 20ᵉ siècle et qui fait le lien entre le passé et le présent », renchérit-il.

Sur les 23 œuvres photographiques, l’histoire de Tassi Hangbé peut être lue. Contrainte par la tradition de se déguiser en homme avant d’accéder au trône, car au royaume du Dahomey, nul ne pourrait être reine. Mais cette transformation ne durera pas, parce que la reine a décidé un jour d’affirmer sa féminité et de ne plus être le clone de son frère jumeau.

« Ce qui m’a motivé sur cette exposition, c’est vraiment la façon dont l’artiste a abordé la thématique sur les traces de Tassi Hangbé», a fait savoir Michkath Zato, directrice de la galerie. Selon elle, loin de l’histoire, l’artiste a abordé la thématique de façon transversale.
« C’est un Français, pas un Béninois, donc c’est un regard extérieur sur l’histoire du Bénin », apprécie Michkath Zato

Pour avoir incarné la sœur jumelle du roi Akaba sur les photos de l’exposition, la princesse Keïrath trouve que Tassi Hangbé est la femme contemporaine qui a essayé de tout faire pour réaliser ses rêves. Elle invite les femmes à s’affirmer pour ne pas être la risée de la société.

Il faut noter que l’exposition prend fin le 24 février prochain avec des rencontres prévues entre l’artiste et des publics cibles tels que des écoles afin de faire revivre aux élèves l’histoire de la reine Tassi Hangbé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article:

Inscrivez-vous

Populaire

En savoir plus...
Plus d'infos

Baccalauréat 2024 : 56,93% de taux de réussite au plan national

56,93%, c’est le taux de réussite au plan national de l'examen du Baccalauréat session unique de 2024

Secteur funéraire au Bénin : Voici ce qui est prévu par le décret

Le 19 juin 2024, le gouvernement de la République du Bénin a adopté un décret pour réorganiser le secteur funéraire au Bénin. Lequel décret fixe les conditions de transport des dépouilles mortelles.

CEP 2024 : Un directeur d’école relevé de ses fonctions

Un directeur d’école vient d’être relevé de ses fonctions pour fautes graves commises dans l’exercice de ses fonctions, relatives au CEP 2024.

2ᵉ édition du jeu Génie en Herbe « le Génie Rotarien » : le club Interact de Cotonou Lagune sacré champion

La deuxième édition du jeu Génie en herbe dénommé "Le Génie Rotarien" a connu son épilogue. Le Club Interact de Cotonou Lagune est champion