Votre pub ici, contactez-nous.

Politique, société et diplomatie à la une des quotidiens Béninois

Date:

La démission d’un conseiller de la cour constitutionnelle, les observations de la conférence épiscopale et la participation du chef de l’État au sommet de l’Union Africaine font la une des quotidiens béninois.

La Nation affiche à sa une « Cour Constitutionnelle; le conseiller Simplice Dato démissionne ». Même information à lire dans les colonnes de Le Matinal qui met en manchette  » Démission surprise à la Cour Constitutionnelle, Dato jette l’éponge « .

Le journal ajoute que le processus de son remplacement est engagé. L’Opinion Aujourd’hui reprend la même information à son compte et titre  » Démission du Conseiller Simplice Dato de la Cour Constitutionnelle, Surprise et supputations avant les raisons officielles ».

Le Matin pour sa part croit savoir que la « Démission du Conseiller Simplice Dato de la Cour Constitutionnelle est une  » Conséquence des décisions controversées de la Cour Holo ».

Le journal estime que « la démission est intervenue dans la tourmente de la décision DCC 18-001 du 18 janvier 2018 qui déclarait contraire à la constitution la loi retirant le droit de grève à certains fonctionnaires de l’État. Dès lors, cette démission s’apparente a une forme de protestation tant la décision prêtait à polémique au regard du revirement jurisprudentiel spectaculaire qu’elle consacre ».

Notre Temps reste dans la même dynamique et affiche « Démission à la Cour Constitutionnelle, Dato quitte la barque pour dire non au mercantilisme de l’institution ».

Pareil pour Info-Plus « Malaise à la Cour Constitutionnelle, Dato claque la porte en dénonçant les dérives de Holo ».

La dépêche quant à elle reste plutôt interrogative, « Tentative de décrédibilisation et de fragilisation des institutions, qui en veut à la Cour ? »

Matin Libre est aussi interrogatif sur la suite à donner à cette démission et affiche « Cour Constitutionnelle, Qui pour remplacer Dato?  »

Le quotidien affiche la photo de plusieurs juristes de haut niveau proche du pouvoir. Autre information traitée par les quotidiens, le communiqué rendu public par la conférence épiscopale.

La Dépêche titre « Face à la tension sociale, le diagnostic sans appel de la Conférence épiscopale ». Sur la même information, le quotidien du service public, La Nation affiche  » Situation sociopolitique, les Évêques appellent au dialogue et à la prière « .

Selon le journal, les évêques notent « avec appréhension et inquiétude non sans espérance, la permanence de la morosité économique et surtout la montée d’une certaine tension sociale qui installe progressivement notre pays dans une crise aux conséquences et aux développements imprévisibles ».

Face à cette situation, Le Progrès titre  » Fronde sociale, les recommandations de la Conférence épiscopale du Bénin « . On peut y lire que la Conférence épiscopale suggère « que les débats de société soient menés avec sérénité dans une ambiance dépassionnée conformément à la tradition de paix que l’on connaît au peuple béninois, que les autorités à tous les niveaux renouent un dialogue vrai et sincère conformément à la parole donnée, avec les partenaires sociaux pour la mise en œuvre concertée des réformes nécessaires au développement de notre commune patrie ».

De la participation de Patrice Talon au sommet de l’Union Africaine, certains quotidiens en parlent. « 30eme sommet des chefs d’États et de gouvernement à Addis-Abeba, la participation du Bénin  » titre Notre Époque.

A sa suite Bénin Intelligent affiche  » 30eme sommet des chefs d’États de l’UA, le Bénin, porte le flambeau de la lutte contre la corruption « .

Le Matinal écrit « Au 30eme sommet de l’UA, Talon plaide pour la réussite des missions de l’Union ».

Le Progrès, reprend le discours de chef de l’État et conclut à ce propos « Au sommet de l’Union Africaine, Talon invite les africains à soutenir l’institution ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article:

Inscrivez-vous

Populaire

En savoir plus...
Plus d'infos

Fiff 2024 : L’édition de la maturité pour briser les stéréotypes

Du 20 au 24 février, Cotonou est la capitaine du cinéma africain produit par des femmes à travers le festival International des films de femmes, FIFF 2024.

Conseil des Ministres : Des nominations au ministère des Enseignements Maternel et Primaire 

Le Conseil des ministres de ce mercredi 21 février a procédé à de nouvelles nominations au ministère des Enseignements Maternel et Primaire.

FIFF Cotonou 2024 : Le compte à rebours lancé

La 3ᵉ édition du Festival International des Films de Femmes (FIFF) prends ses quartiers à Cotonou avec des icônes du cinéma africain présents pour y prendre part.

Écriture pour jeune public : 12 auteurs Béninois en résidence (Liste)

Du 19 février au 10 mars, 12 auteurs participent à la résidence de renforcement de capacités artistiques en écriture pour jeune public.