Votre pub ici, contactez-nous.

Protection des données personnelles : L’APDP outille les professionnels de médias

Date:

La salle de conférence de l’Autorité de Protection des Données Personnelles (APDP) a servi de cadre à un atelier d’information ce jeudi 26 janvier 2023. Cet atelier d’information a réuni les professionnels des médias sur la question de protection des données à caractère personnel.

Organisée par l’Autorité de Protection des Données Personnelles (APDP), cet atelier a abordé plusieurs points. Il s’agit de la présentation de l’institution, les enjeux et défis, les droits des personnes concernées et la mission de l’APDP. Autorité administrative indépendante dotée de la personnalité juridique, financière et de gestion, l’APDP s’occupe des travaux entrant dans le cadre du recensement et du traitement des données à caractère personnel.

« Tout recensement et traitement des données à caractère personnel par une personne morale et physique devraient être déclarés auprès de l’autorité » a déclaré Marie-Annick Ouendo, agent du service de conformité à l’APDP. À en croire à ses propos les traitements des données à caractère personnel ayant rapport à la sécurité publique, la défense et la recherche doivent faire également objet de déclaration auprès de l’Autorité de Protection des Données à caractère personnel.

L’APDP s’est assignée donc pour mission de veiller à ce que l’informatique soit au service du citoyen sans porter atteinte aux libertés individuelles, collectives et aux droits de l’homme. Également, l’APDP veille à ce que les technologies de l’information et de la communication ne constituent pas une menace pour l’individu. Les missions de l’Autorité de Protection des Données Personnelles se résument donc en cinq mots « information, orientation, conseil, réception et instructions » a affirmé Marie-Annick Ouendo.

Ces données personnelles présentent des enjeux criminels en ce sens où l’enregistrement, le recensement et le stockage des données à caractère personnel peuvent porter atteinte à la vie privée d’une personne, aux droits de l’homme, aux libertés individuelles et collectives. Ces enjeux sont à l’origine des usurpations d’identité, du chantage, et même des harcèlements. Tout ceci peut conduire aux suicides.

«Toute personne voulant collectée les données personnelles quels que soient les moyens utilisés doit informer les autorités compétentes, les organismes privés ou publics de protection des données à caractère personnel afin d’avoir une autorisation » à faire savoir Bethina Adjbodou, agent en service de contrôle à l’APDP. Tout ceci permet à cette dernière de ne pas être victime des sanctions pénales.

Cet atelier d’échange s’inscrire dans le cadre de la journée mondiale de protection des données personnelles prévue pour le 28 janvier. Elle est « une occasion pour nous de réfléchir à notre relation avec la technologie et les données que nous partageons en ligne » a laissé entendre le Président de l’APDP, Yvon Detchenou.

Pour lui, il est important de prendre conscience que les informations personnelles sont précieuses et peuvent être utilisée à des fins malveillantes si elles tombent dans de mauvaises mains. Il profite de l’occasion pour inviter les populations à la vigilance contre le phishing. De même, ils les invitent à ne point cliquer sur des liens douteux et à protéger les données personnelles tout en utilisant les mots de passe forts.

Il faut noter que le thème de cette année pour la célébration de la journée mondiale de protection des données personnelles est « Exercez vos droits ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article:

Inscrivez-vous

Populaire

En savoir plus...
Plus d'infos

Pour des professionnels de qualité et engagés pour l’éthique : L’ODEM en croisade

L'ODEM veut des professionnels des médias engagés, capables de faire face aux réalités actuelles de la presse au Bénin et dans le monde.

Bénin : L’Intégralité du conseil des ministres du Mercredi 28 février 2024

Le Conseil des Ministres s'est réuni mercredi, le 28 février 2024, sous la présidence de Monsieur Patrice TALON, Président de la République, Chef de l'État, Chef du Gouvernement.

Commission béninoise des droits de l’Homme : Une réforme profonde annoncée

Créée dans le cadre du processus de libéralisation politique connu par le Bénin en 90, la Commission béninoise des droits de l’Homme

Togoville Jazz : Les dates de la 10ième édition annoncées

Plus que quelques jours et la 10è édition du Festival Togoville Jazz aura lieu. Ses dates sont connues, du 24 avril au 4 mai 2024, au Togo et au Bénin.