Votre pub ici, contactez-nous.

Tunisie: Chawki Tabib appelle les hommes d’affaires affiliés à l’UTICA, à déclarer leur patrimoine, un article de AllAfrica News: Corruption

Date:

[ad_1]

Tunis — Le président de l’Instance Nationale de la Lutte Contre la Corruption (INLUCC), Chawki Tabib, a lancé, mercredi, à Tunis, un appel aux hommes d’affaires affiliés à l’UTICA, pour qu’ils déclarent leur patrimoine, soulignant que jusqu’à ce jour, un nombre réduit de patrons ont finalisé cette procédure.

Intervenant à une rencontre sur le thème « la science des données, un moyen pour booster le développement économique en Tunisie », organisée au siège de la centrale patronale, Tabib a invité les responsables de l’UTICA, la plus grande organisation syndicale, représentant le patronat, à déclarer leurs biens.

Et d’affirmer «notre objectif ne consiste pas à recenser les biens des Tunisiens, car nous pouvons le faire via une coopération avec le système bancaire, les services de la fiscalité et les administrations foncières, mais ce que nous ciblons vraiment, à travers cette loi, c’est de rétablir la confiance des Tunisiens en leurs élites politique, sociale et économique ».

Et d’ajouter que cette démarche portera ses fruits notamment, pour les investisseurs et hommes d’affaires tunisiens, étant donné qu’elle permettra d’améliorer notre notation, grâce au rétablissement du climat des affaires et l’instauration d’une meilleure transparence, dans le pays. Ce processus encouragera les investisseurs étrangers à nouer des relations de coopération avec les Tunisiens.

Par ailleurs, l’application de la législation en matière de déclaration du patrimoine, permettra de faire face à l’enrichissement illicite et au conflit d’intérêts dans le secteur public, autrement dit, elle servira à lutter contre le commerce parallèle qui menace l’économie tunisienne, a-t-il encore avancé.

Nous faisons face à un système de lobbying, dont les capacités sont plus importantes que celles de l’Etat

La Science des données (la Data science), qui fait associer les bases des données disponibles, aux applications de l’intelligence artificielle, « pourra renforcer les moyens de l’Etat, pour dévoiler les secteurs les plus touchés par la corruption et aussi, cerner les personnes qui sont impliquées. Ces applications sont en mesure, de dévoiler les défaillances dans nos systèmes, et d’offrir l’opportunité aux décideurs, de prendre les mesures adéquates pour y remédier », a-t-il souligné.

Partant, il a fait part de la volonté de l’Instance de collaborer avec la start-up MajestEYE, afin de profiter des nouvelles technologies dans la guerre contre la corruption.

Créée depuis un an, la start-up tunisienne MajestEYE, regroupe un ensemble de compétences fonctionnelles et techniques spécialisées dans le développement de la science de données. Son objectif est de devenir le partenaire privilégié de la transition vers un modèle commercial numérisé et axé sur les données.



[ad_2]

Source link

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article:

Inscrivez-vous

Populaire

En savoir plus...
Plus d'infos

Fiff-Cotonou 2024 : Tout sur le Palmarès

La 3ᵉ édition du festival International des films de femmes, Fiff-Cotonou, a connu son apothéose ce samedi par la cérémonie de distinctions

74ieme Berlin International Film Festival : Le film « Dahomey » distingué l’Ours d’or

Le film « Dahomey » vient d’être sacré Ours d’Or du meilleur film de la 74ieme édition du Berlin International Film Festival.

Fiff 2024 : L’édition de la maturité pour briser les stéréotypes

Du 20 au 24 février, Cotonou est la capitaine du cinéma africain produit par des femmes à travers le festival International des films de femmes, FIFF 2024.

Conseil des Ministres : Des nominations au ministère des Enseignements Maternel et Primaire 

Le Conseil des ministres de ce mercredi 21 février a procédé à de nouvelles nominations au ministère des Enseignements Maternel et Primaire.