Votre pub ici, contactez-nous.

Culture au Bénin : Le Festival MIA et NO’OCultures scellent un accord de partenariat pour des contenus culturels de qualité

Date:

En prélude à la 8ième édition du Festival MIA et dans le souci de promouvoir les contenus culturels de qualité, une convention de partenariat a été signée avec l’Association Nord Ouest Cultures (NO’OCultures).

Le Festival MIA et l’Association NO’OCultures se donnent la main pour promouvoir des contenus culturels de qualité dans le cadre de la 8ième édition dudit Festival. Un accord de partenariat a été signé vendredi 18 août 2023 à Édith Palace Hôtel de Gbegamey.

L’objectif principal de cette convention d’accord est de « renforcer les capacités des journalistes culturels béninois dans la création de contenu culturel et de podcast » a fait savoir le Président de l’Association Nord Ouest Cultures (NO’OCultures), Eustache Agboton. À l’en croire, il est nécessaire de pouvoir mobiliser les journalistes pour créer des contenus sur ledit festival et ainsi contribuer à son rayonnement. Toutes choses qui justifient donc les motivations de l’Association No’OCultures à accompagner le Festival MIA.

Selon la charte de la convention, plusieurs activités sont prévues pour cette 8ᵉ édition du Festival MIA. Il s’agit notamment de la troisième édition de la Semaine Panafricaine des Contenus culturels de la critique d’art, des formations en critique d’art et en production de podcast à l’endroit des journalistes béninois. À ses activités s’ajouteront une table ronde sur les contenus culturels en ligne en partenariat avec l’OIF, la proclamation des résultats de la 4ᵉ édition du prix No’OCultures de la critique d’art, une soirée de distinction, sans oublier le lancement du numéro hors série de la revue No’OCultures de la critique d’art.

Aussi, ce sera l’occasion de mettre « en place la web radio du festival qui va diffuser les productions des journalistes » a déclaré Eustache Agboton, avant de préciser qu’une vingtaine de journalistes du continent sont attendus à Cotonou pour cette semaine panafricaine des contenus culturels de la critique d’art.

Il faut noter que l’association No’OCultures oeuvre pour la professionnalisation, la structuration et la valorisation du métier de critique d’art en Afrique, contribue à l’employabilité de jeune créateur et professionnel de la culture, promeut la diversité des expressions culturelles et la découvrabilité des contenus culturels en ligne et apporte des réponses aux interrogations suscitées par la transformation du monde contemporain.

Tout savoir sur la 8ᵉ édition du festival MIA

Initié depuis 2014, le Festival MIA est un rendez-vous annuel qui valorise les meilleurs instrumentistes du continent à travers un concours dans différentes catégories. « Nous distinguons deux icônes à chaque édition pour que les icônes puissent passer le relais aux jeunes qui s’essayent aux instruments » a clarifié Sessi TONOUKOUIN, coordinateur du Festival MIA.

Ainsi, de 2014 à 2023, plusieurs icônes instrumentistes dont Manu Dibango, Sagbohan Danialou, Toumani Diabaté, King Mensah et Fredy Assogba ont été distingués.

La 8ᵉ édition du Festival MIA se déroulera du 24 novembre au 2 décembre 2023. En dehors des catégories Meilleur guitariste Soliste, Meilleur pianiste, Meilleur instrument à vent et Meilleure composition 100% live, le prix spécial de l’orchestre traditionnel sera attribué cette année.

Mieux, le salon de la logistique événementiel de l’audiovisuel, le renforcement de capacités et une master class dénommée « jeune pour l’instrument » et destinée à 25 jeunes de 7 ans à 15 ans sont les autres activités qui vont meubler le festival.

Ce fut l’occasion pour Sessi TONOUKOUIN, d’inviter les acteurs culturels qui manient les instruments à s’inscrire pour le Festival MIA dont l’appel à soumission coure jusqu’au 30 août 2023.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article:

Inscrivez-vous

Populaire

En savoir plus...
Plus d'infos

Baccalauréat 2024 : 56,93% de taux de réussite au plan national

56,93%, c’est le taux de réussite au plan national de l'examen du Baccalauréat session unique de 2024

Secteur funéraire au Bénin : Voici ce qui est prévu par le décret

Le 19 juin 2024, le gouvernement de la République du Bénin a adopté un décret pour réorganiser le secteur funéraire au Bénin. Lequel décret fixe les conditions de transport des dépouilles mortelles.

CEP 2024 : Un directeur d’école relevé de ses fonctions

Un directeur d’école vient d’être relevé de ses fonctions pour fautes graves commises dans l’exercice de ses fonctions, relatives au CEP 2024.

2ᵉ édition du jeu Génie en Herbe « le Génie Rotarien » : le club Interact de Cotonou Lagune sacré champion

La deuxième édition du jeu Génie en herbe dénommé "Le Génie Rotarien" a connu son épilogue. Le Club Interact de Cotonou Lagune est champion