Votre pub ici, contactez-nous.

Owolobè au Tribunal : Le dossier renvoyé en septembre

Date:

Le dossier relatif aux « coups et blessures volontaires » exercés contre l’un des membres de la fraternité Ogboni de l’Empereur Owolobè, censé être jugé ce jour a été reporté en septembre prochain par le Tribunal.

Alors que l’Empereur Owolobè et ses 8 ministres accusés étaient tous à la barre, le plaignant, lui n’a pas pu se déplacer. Selon son avocat, Me Filibert Béhanzin, il ne serait toujours pas remis des effets de sa bastonnade et serait toujours aux soins intensifs.

Face à cette situation, le juge a décidé de renvoyer le procès au 7 septembre prochain. A noter que 6 parmi les prévenus ont reconnu les faits de châtiments corporels infligés à la victime et ont même plaidé coupable. Quand aux 3 autres dont l’empereur Owolobè, ils plaident non coupable et ne reconnaissent pas les faits à eux reprochés.

Pour rappel, tout serait parti de vidéos circulant sur les réseaux sociaux et montrant un jeune ensanglanté, recevant des coups de fouet et de lanières de certaines personnes qui seraient issues de la fraternité Ogboni. Selon un audio diffusé où on entend clairement l’intéressé, la scène se serait déroulée au Palais de Kabiessi Owo-Lobè, avec la participation de certains ministres et d’autres responsables du palais. On lui reprocherait d’avoir mal effectué une opération de Mobile Money, en gardant de l’argent à remettre par dévers lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager l'article:

Inscrivez-vous

Populaire

En savoir plus...
Plus d'infos

FIFF Cotonou 2024 : Le compte à rebours lancé

La 3ᵉ édition du Festival International des Films de Femmes (FIFF) prends ses quartiers à Cotonou avec des icônes du cinéma africain présents pour y prendre part.

Écriture pour jeune public : 12 auteurs Béninois en résidence (Liste)

Du 19 février au 10 mars, 12 auteurs participent à la résidence de renforcement de capacités artistiques en écriture pour jeune public.

Révision de la constitution : Jacques Ayadji dézingue Abraham Zinzindohoué

La mouvance au pouvoir, en occurence Jacques Ayadji et Abraham Zinzindohoué, semble ne pas s'accorder sur la conduite à tenir pour

Médias en ligne : Le REPROMED-BÉNIN en tournée dans les rédactions

Dans le cadre de l'exécution de son Plan de Travail Annuel, exercice 2024, le Bureau Exécutif National du REPROMED-Bénin a entamé une tournée